Construire un escalier de terrasse en bois

Sommaire

Un escalier de terrasse en bois permet en quelques pas de passer de votre terrasse au jardin situé à un niveau inférieur.

La construction de cette structure légère ne présente pas de difficultés techniques majeures. Il s’agit cependant d'être assez minutieux et prévoyant pour réaliser un escalier avec une bonne stabilité.

Laissez-vous guider par ce pas à pas pour construire votre escalier de terrasse en bois.

Zoom sur les escaliers extérieurs en bois

Les éléments d’un escalier extérieur en bois

  • Crémaillères. Il y au minimum de 2 crémaillères en bois, formant un profil adapté pour recevoir les marches,
  • Marches. Le nombre de marches est calculé selon le dénivelé entre la terrasse et le jardin. Elles sont fixées aux crémaillères. Les marches sont en planches ou en lattes de bois, du même matériau que votre terrasse pour un meilleur rendu esthétique. Dans l'exemple utilisé ici pour illustré cette fiche, les lames font 14,5 cm de large et 28 mm d’épaisseur.

Bon à savoir : utilisez du bois de classe 4, destiné à un usage horizontale en extérieur (bois autoclavé, robinier…).

  • Les nez de marche sont facultatifs. Ils protègent les marches et limitent les risques de chute.
  • Des contremarches sont éventuellement vissées sur les crémaillères pour renforcer la structure, mais aussi pour l’habiller.

Bon à savoir : en général, il n’y a pas de rambarde (sauf si le nombre de marches est important).

L’emplacement de votre escalier

  • Choisissez si possible l’endroit le moins élevé.
  • Il est souvent plus esthétique de le placer près d’un angle de la terrasse.
  • Assurez-vous que le sol possède une stabilité suffisante pour accueillir le poids de l’escalier sans fléchir (sable tassé, dalle béton coulée sur graviers ou dallage).

1. Faites un plan de votre escalier avec les mesures

Déterminez les dimensions de l’escalier

Vous devez déterminer les différentes mesures de votre escalier.

  • Relevez la hauteur (H) à franchir.
  • Définissez la largeur de l’escalier (l).

Bon à savoir : la largeur conseillée d’un escalier extérieur est 100 cm. Elle est au minimum de 60 cm.

  • Calculez la hauteur (h) et le nombre de marches, ainsi que le giron (g).
  • Calculez l’angle de l’escalier (A) et son reculement (R).
  • La longueur de la crémaillère (C) correspond à l’hypoténuse du triangle formé par l’escalier : C2 = R2 + H2.

Exemple de dimensions

Nous souhaitons réaliser un escalier dont la hauteur à franchir est : H = 70 cm.

  • Nous retenons 4 marches de hauteur h = 17,5, avec un giron g = 26 cm (selon la formule de Blondel, on obtient 2h + g = (2 × 17,5) + 25 = 61, qui est compris dans l’intervalle souhaité de 60 à 64).
  • Ainsi, l’angle A = 34°, le reculement R = 25 × 4 = 104 cm et la longueur de la crémaillère C = 125 cm.

Astuce : si on veut faire correspondre le giron à deux largeurs de lame (ici 14,5 cm, soit 14,5 × 2 = 29 cm), on définit un nez de marche de : 29 - 26 = 3 cm.

Faites un croquis

Pour obtenir un aperçu global, dessiner un croquis à l’échelle de l’ensemble terrasse et escalier :

  • vue de dessus ;
  • vue de profil.

2. Tracez le profil de la première crémaillère

Pour réaliser chaque crémaillère, utilisez une planche de bois de 27 mm d’épaisseur, de 30 cm de large et de longueur C (déterminée précédemment).

Bon à savoir : des planches plus épaisses ou plus larges peuvent être nécessaires selon la configuration de votre escalier. Si vous ne trouvez pas de planches à vos dimensions, faites-les découper sur-mesure chez un fournisseur de bois.

Créez le gabarit d’une marche

Le gabarit va servir à reporter le dessin d’une marche sur toute la longueur de votre crémaillère. Pour faire un gabarit, utilisez directement votre équerre ou prenez une planche rectangle.

  • Repérez la hauteur de marche (h) sur le petit côté de votre gabarit, plus repérez le giron (g) sur le grand côté.
  • Si vous avez pris une planche, sciez-la pour former un triangle rectangle.

Tracez au crayon le profil de la crémaillère

Les marches vont être tracées de haut en bas.

  • Reportez votre gabarit à l’extrémité haute de la planche, en alignant l’hypoténuse du triangle rectangle (ou les 2 extrémités marquées sur l’équerre) sur le bord de la planche, et en l’orientant de manière à placer le giron horizontalement et la contremarche verticalement.

Bon à savoir : selon un choix esthétique et la configuration de votre escalier, à l’extrémité de la crémaillère vous pouvez plus ou moins décaler votre gabarit.

  • Tracez la première marche.
  • Décalez votre gabarit pour tracer la marche suivante dans la continuité.
  • Recommencez le tracé des marches jusqu’en bas de la crémaillère.
  • Tracez au crayon une ligne qui relie tous les fonds de marche (chaque angle droit). Si tous les points ne sont pas alignés et/ou si cette droite n’est pas parallèle au bord de planche, rectifiez votre tracé.

Bon à savoir : aux extrémités de la crémaillère, assurez-vous que les première et dernière marches sont à la même hauteur que les autres marches (selon la liaison au sol ou avec la terrasse, retirez l’épaisseur de bois de la marche ou de la terrasse si besoin).

Lorsque la première crémaillère sera découpée, c’est elle qui servira de gabarit pour dessiner le profil de découpe sur les autres crémaillères.

3. Découpez les crémaillères

Découpez la première crémaillère

  • Commencez par scier le profil avec une scie circulaire.
  • Terminez le sciage au niveau des fonds de marche avec la scie égoïne.

Bon à savoir : testez votre crémaillère en y plaçant les marches et éventuellement les contremarches. Rectifiez si besoin.

Découpez les crémaillères suivantes

  • Utilisez la première crémaillère pour tracer les profils de découpe sur les autres planches.
  • Faites le sciage de toutes les crémaillères de la même façon, en commençant à la scie circulaire puis en terminant avec la scie égoïne.

Bon à savoir : si vous voulez évitez les nombreuses découpes, certains fabricants proposent des limons préfabriqués et pré-entaillés (prévus pour 3, 5 ou 7 marches).

4. Cas 1 : fixez les crémaillères à l’aide de 2 tirefonds

Si l’axe de l’escalier est parallèle aux solives de votre terrasse, vous devez fixer chaque crémaillère à une solive avec deux tirefonds.

Attention : la distance entre crémaillère est imposée par l’entraxe des solives.

  • Placez la crémaillère le long de la solive.
  • Maintenez-la au moyen de serre-joints.
  • Repérez l’emplacement des 2 trous sur la crémaillère.
  • Percez 2 avant-trous au foret Ø 5 mm, sans atteindre la solive.
  • Puis vissez les tirefonds à l’aide d’une clé plate.

Procédez de la même façon pour les autres crémaillères.

4. Cas 2 : fixez les crémaillères à l’aide de 2 équerres

Si l’axe de l’escalier est perpendiculaire aux solives de votre terrasse, fixez chaque crémaillère à l’aide de 2 équerres sur la solive.

Remarque : la distance entre deux crémaillères n’est plus imposée, mais veillez à ce que le dernier segment de la crémaillère soit bien en contact avec la solive.

  • Appuyez la crémaillère contre la solive.
  • Mettez en place une équerre sur un côté de la crémaillère, repérez l’emplacement des trous sur la crémaillère et sur la solive.
  • Faites de même avec la deuxième équerre de l’autre côté de la crémaillère.
  • Dégagez la crémaillère.
  • Fixez les 2 équerres sur la crémaillère avec la visserie adaptée.
  • Mettez la crémaillère en place.
  • Vissez les autres branches des 2 équerres sur la solive.

Répétez ces opérations pour fixer les autres crémaillères.

5. Fixez les marches

Chaque marche est composée ici de deux lames de terrasse.

  • Sciez les lames, à l’aide de la scie, de la largeur (l) de l’escalier.

Bon à savoir : pour un meilleur effet, faites en sorte que les côtés des marches n'affleurent pas les crémaillères mais les dépassent.

  • Vissez d’abord les lames en fond de marche, à l’aide d’une visseuse.
  • Chaque lame est fixée sur chaque crémaillère avec 2 vis (s’il y a 3 crémaillères, la lame est fixée par 3 × 2 vis).
  • Vissez ensuite les lames formant le nez de marche.

Bon à savoir : en fixant en premier les lames en fond de marche, vous n'êtes pas gêné par le nez des marches supérieures. Vous pouvez aussi visser les lames des marches en allant de bas en haut.

6. Fixez les contremarches

Compte tenu de l’épaisseur des lames (28 mm), une lame entière (14,5 cm) vient recouvrir la contremarche (17,5 cm).

  • Sciez les lames de la largeur (l) de l’escalier.
  • Vissez chaque lame, à l’aide de la visseuse, avec 2 vis sur la partie verticale de chaque crémaillère (s’il y a 3 crémaillères, la lame est fixée par 3 × 2 vis).

Ces pros peuvent vous aider