Installer une trappe pour escalier escamotable

Sommaire

Un escalier escamotable est fixé sur une trappe chargée de le dissimuler une fois replié. La trappe est montée dans un bâti rectangulaire en bois. De largeur réduite, il prend place entre les solives du plancher de l’étage supérieur. Il n’y a donc pas lieu de les modifier. Trappe et bâti peuvent éventuellement être réduits en largeur mais pas en longueur.

Voici comment installer une trappe pour escalier escamotable.

1. Vérifiez les dimensions du bâti de la trappe

Vérifiez que les dimensions du bâti de la trappe sont compatibles avec l’écart des solives, et l’ouverture du plafond si elle existe. Celle-ci peut probablement être un peu augmentée en longueur, mais pas en largeur sans découper au moins une solive et ajouter les renforts correspondants : un gros travail en perspective…

Attention : si la largeur est insuffisante, vous pourrez éventuellement réduire celle du bâti (et de la trappe) mais dans la limite de quelques centimètres. Au-delà, il faudrait sans doute réduire aussi celle de l’escalier, ce qui n’est pas envisageable.

2. Repérez la position du bâti

Si l’escalier est déjà fixé sur sa trappe et dans son bâti (le cadre), séparez ces éléments.

  • Mesurez l’épaisseur du bâti, trappe comprise.
  • Avec une équerre graduée puis une règle (ou directement avec un trusquin), reportez la mesure sous la forme d’un trait continu sur les solives entre lesquelles le bâti doit prendre place.

Refermée, la trappe devra affleurer la surface du plafond.

3. Fixez le bâti de la trappe pour l'escalier escamotable

  • Présentez le bâti seul dans le bon sens (avant-arrière et dessus-dessous).
  • Alignez son bord supérieur sur les repères tracés précédemment.
  • S’il n’y pas de plancher à l’étage supérieur, bridez le bâti par le haut avec plusieurs serre-joints si c’est possible.
  • Fixez le bâti dans les solives : d’abord par une vis à chaque extrémité et si possible en diagonale (à l’avant gauche et à l’arrière droit du bâti).
  • Revérifiez l’alignement par rapport aux repères. Si nécessaire, déposez l’une des vis, réajustez la position du bâti et revissez-le (en déplaçant la vis d’au moins 1 cm).
  • Ajoutez les vis suivantes (au moins 2 par côté du bâti).

Note : présenter et fixer le bâti implique l’aide d’une autre personne. Prévoyez aussi un escabeau pour chacun. Utilisez des vis Ø 4,5 ou 5 mm qui pénètrent de 4 à 5 cm dans les solives.

Autre méthode : vous pouvez aussi visser les pattes de fixation sur le bâti pour le maintenir en équilibre dans la trémie le temps du montage. Vous pourrez ainsi le visser dans les solives en l’alignant avec le plafond à l’aide d’une règle en aluminium. Cette méthode requiert plus d'adresse mais permet de poser l’escalier sans aide.

4. Fixez la trappe

  • Posez la trappe (face inférieure vers le bas) sur 2 tréteaux.
  • Vissez les charnières à l’arrière de la trappe.
  • Présentez ensuite l’ensemble sous le bâti.
  • Vissez les charnières de la trappe dans son bâti.

Une fois fermée, la sous-face de la trappe doit affleurer le plafond.

  • Repérez la position du loquet de fermeture et vissez-le sur la trappe.
  • Refermez ensuite la trappe et vérifiez que le loquet s’engage correctement.

Note : si les trous correspondant aux vis des charnières de la trappe ne sont pas repérés ou prépercés sur le bâti, veillez à positionner l’ensemble correctement.

Une fois la trappe fixée, vous pouvez passer à la pose de l'escalier escamotable.

Poser un escalier escamotable

Ces pros peuvent vous aider